Déontologie

En tant que praticienne diplomée en massage de relaxation et de bien-être, j’adhère et respecte les axes d’éthiques suivants :

  • Le praticien en massage n’est pas là pour juger ou poser des notions de bien et de mal.
  • Il ne doit jamais considérer que les masseurs sont à même de tout régler.

En toutes situations, dans sa pratique, il doit :

  • Respecter le client dans sa demande.
  • Respecter le client dans ses choix et dans ses ‘réflexes de protection’.
  • Proposer si nécessaire des orientations complémentaires (médecin, nutritionniste, repos, etc).
  • Ne pas être missionnaire et laisser ses croyances à son client.
  • Toujours garder un axe clair et net dans sa démarche (ni médecin, ni prêtre, ni « gourou »).
  • Ne pas cautionner ni entériner les débordements ou les errances (délires émotionnels, substances prohibées, ésotérisme, action à distance etc).
  • Ne pas entrer dans les « demandes perverses »  (prise en charge, soumission, idolâtrie, sexualité etc…
  • Etre le plus possible transparent face aux « projections » éventuelles de son client (reports de responsabilité, « toute puissance », attente de miracle, etc).
  • Ne jamais manquer de faire régulièrement son propre bilan intérieur, que ce soit sur soi-même ou sur sa pratique.